Des grandes invasions au moine Castellanus

Des grandes invasions au moine Castellanus
Agrandir l'image Des grandes invasions au moine Castellanus
Des grandes invasions au moine Castellanus
Agrandir l'image Des grandes invasions au moine Castellanus

 

 

Les grandes invasions, le royaume des Wisigoths

 

A la chute de l’Empire romain, la région connaît de grandes invasions : Vandales, Suèves et Alains se succèdent. Puis, les Wisigoths fondent un vaste royaume qui s’étend sur les deux versants des Pyrénées. La région prend alors le nom de Septimanie.

Aux Wisigoths succèdent les Sarrasins, guidés par Zama en 719, jusqu’en 741 où les Roussillonnais les chassent et acceptent la domination de Pépin le Bref. Charlemagne affirme son autorité sur le pays en le divisant en comtés. Il crée ainsi les Comtés du Roussillon, de Cerdagne, de Conflent et de Vallespir.

 

Le moine Castellanus

 

Afin de repeupler les terres après les guerres successives, Charlemagne accorde des privilèges à ceux qui viennent s’y fixer. C’est ainsi qu’en l’an 778 arriva d’Espagne un petit groupe de moines de l’ordre de Saint-Benoît sous la conduite de l’Abbé Castellanus. Parmi eux, il y avait les moines Amélius, Bassulius, Eldesind et Théodosind .

Il est curieux de constater l’homonymie de deux de ces moines (Castellanus et Amélius) avec des personnages qui, mille ans plus tard, jouèrent un rôle important pour le devenir de notre commune (le Maréchal de Castellane et la Reine Amélie).