La sardane, danse des Catalans

 

Chantée par Charles Trenet,

peinte par Pablo Picasso, mise en musique

par Pablo Casals, « qu’elle est jolie la sardane que l’on danse, main dans la main… »

en pays catalan.

 

Assemblage mathématique de pas courts et longs, elle rassemble dans sa ronde

puristes et fervents adeptes de la riche culture catalane. 

Danse de joie, danse de fête, symbole de l’âme de tout un peuple,la sardane est précieusement

préservée par un enseignement fervent dispensé aux plus jeunes. Cette transmission est assurée

par l’association « Amélie Palalda Sardane » et les Danseurs Catalans d’Amélie-les-Bains-Palalda qui,

depuis 1935, rendent hommage à la danse mythique des Catalans des deux côtés des Pyrénées.

 

Un « flaviol - tambori » (petite flûte à bec – petit tambour long), deux « tibles » (hautbois catalan),

deux « tenores » (autre variante catalane du hautbois), deux trompettes, deux « fiscorns »

(bugles baryton de la famille du saxorn en ut) et une contrebasse composent

la Cobla (la « coble », ensemble instrumental traditionnel) qui vous invite à entrer dans la ronde de la sardane.